15, RUE DE MIROMESNIL - 75008 Paris

01 40 56 98 61 CONTACT@AFFINITY-HOME.COM

GESTION, LOCATION, VENTE À PARIS ET ÎLE DE FRANCE

Votre recherche


Retrouver une réf.
RÉSERVER VOTRE APT.
Paris (arrond. t)
Région parisienne
Revenir à la liste

LES CONSEILS AFFINITY HOME

DÉGÂTS DES EAUX

Premier réflexe : localiser la cause du sinistre... et prendre les mesures nécessaires pour le faire cesser, si possible.  
« Les assurés ont trop souvent tendance à tout attendre de leur compagnie d’assurance. Or, certaines mesures de bon sens peuvent considérablement limiter les conséquences d’une fuite... »  

Coupez l’arrivée d’eau, arrêtez l’appareil défaillant ou colmatez la fuite sur un tuyau ou une toiture en attendant le passage d’un professionnel. Toutes ces interventions préventives peuvent être réalisées sans crainte. 
Dans toutes les situations, l’accord de l’occupant d’où provient le dégât des eaux est obligatoire pour qu’une intervention ait lieu à son domicile. Seuls les pompiers ont en effet le droit de pénétrer chez un tiers en cas d’urgence, par exemple pour couper l’arrivée d’eau s’il s’agit d’une inondation grave. 
Contactez votre assurance et AFFINITY HOME. 
IMPORTANT : ne faites pas intervenir une société sans l’accord de votre propriétaire, d’AFFINITY HOME ou de votre assurance. 

Les assurances 

Vous disposez d’un délai maximal de cinq jours à compter de la survenance du dégât des eaux pour signaler le sinistre à votre assureur. Il ouvrira alors un dossier à votre nom et vous demandera de lui décrire sommairement les causes et conséquences de ce dégât, par téléphone si vous ne pouvez pas vous déplacer. 
Attention cependant à ne pas en faire trop : si vous faites déplacer un plombier, vérifiez que les frais découlant de son intervention seront pris en charge. C’est quasiment toujours le cas, mais certaines compagnies préfèrent envoyer leurs artisans experts dont ils règlent les factures en direct. 
Si vous êtes la seule personne impliquée dans le sinistre, typiquement lorsque vous habitez en maison individuelle, cette déclaration suffit.  
En revanche, si plusieurs logements sont touchés, il faut remplir un constat amiable de dégât des eaux avec les autres tiers lésés ou responsables. Ce document se présente comme un constat de déclaration automobile. Il comporte deux parties et vous devez y reporter les informations nécessaires au traitement du sinistre par votre assureur. Le nom et les coordonnées des différents tiers, le nom de leur compagnie et le numéro de leur police d’assurance doivent y figurer. Pour les immeubles en copropriété, le nom et les coordonnées du syndic sont également demandées. 

Le réglement du sinistre 
Le mode de règlement dépend du montant du sinistre, de la complexité du cas et de la durée envisagée pour le régler. Première possibilité : la télé-expertise, de plus en plus utilisée, notamment pour les dégâts des eaux qui impliquent peu de personnes et dont le montant est faible. C’est le cas par exemple si une fuite simple et maîtrisée n’a provoqué que des dommages immobiliers sans pertes matérielles importantes. Un expert vous appelle à votre domicile et chiffre en direct avec vous le montant des dégâts. 
Deuxième cas de figure : un expert de la compagnie d’assurance se déplace pour venir constater des dégâts. Généralement, c’est le cas lorsque votre sinistre dépasse le millier d’euros ou met en cause deux ou trois compagnies d’assurance. Lors de sa visite, l’expert constate les dégâts, en analyse les causes, liste les pertes matérielles éventuelles et décide de mesures d’urgence à prendre, comme par exemple la consolidation d’un plafond, la mise en place d’un assécheur ou le nettoyage intégral, par un professionnel, d’une garde-robe atteinte par l’humidité.